Faites-vous la guerre au quotidien

Si la vie est facile, rendez-la difficile

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Cher lecteur,

J’aimerais partager avec vous une leçon que j’ai apprise quand j’essayais de me discipliner.

Cette leçon, c’est qu’on n’accomplit jamais de grandes choses sans en accomplir régulièrement des petites.

C’est déjà ce que j’exprimais dans une de mes premières lettres sur les micro-habitudes.

Si vous voulez vous transformer, il faut mettre en place de petites habitudes, qui ne prennent pas plus de 5 minutes par jour… mais qui, à terme, font la différence et vous poussent à vous dépasser.

Aujourd’hui, l’idée est différente. Il ne s’agit pas d’ajouter de nouvelles tâches dans votre quotidien. Il s’agit de faire les choses mieux.

« Faites votre lit chaque matin »

C’est un classique de l’instruction militaire.

Le matin, les gradés passent dans les dortoirs et inspectent les lits. Les recrues font leur lit au carré, avec l’oreiller au centre et la couverture tendue.

Si un lit n’est pas fait correctement, la recrue doit le refaire.

Ce n’est pas juste pour discipliner les soldats : l’important, c’est d’accomplir quelque chose.

Quand vous faites votre lit avec soin, vous finissez de vous réveiller. Vous faites quelque chose en suivant un processus clair. En respectant des règles.

Une fois que le lit est fait, votre première tâche de la journée est accomplie.

Cela vous met dans de bonnes dispositions mentales. Vous avez envie d’accomplir, encore et encore, d’aller au bout de vos idées.

Si vous vous levez sans faire votre lit, que vous prenez une douche bien chaude, et que vous avalez des tartines…

Vous vous encrassez.

Vous avez commencé votre journée par des récompenses plutôt que par des défis… et le pire, c’est que vous n’en avez pas conscience.

Votre confort est un dû.

Pour vous, c’est normal. Mais cela ne vous prépare à rien.

Vous ne vous endurcissez pas, vous ne vous améliorez pas.

Tous les matins, je fais mon lit et j’ouvre ma fenêtre.

Je vais prendre une douche (froide), je m’habille, et quand je sors de chez moi je ferme ma fenêtre.

Ce n’est pas grand-chose, mais dans ce laps de temps, j’ai :

  • Pris soin de mon environnement. Mon lit est fait.
  • Aéré ma chambre, pour renouveler l’air stagnant de la nuit
  • Évité de petit-déjeuner, car je jeûne entre mon dîner de la veille et mon déjeuner du midi

Ça ne m’a pris AUCUN temps supplémentaire. Mais j’ai accompli des choses, et je me suis renforcé. Mon corps est en meilleur état, je suis parfaitement réveillé, j’ai envie d’être productif.

La vraie guerre se fait au quotidien

Rassurez-vous, je ne suis pas un robot. J’adore le confort et la chaleur.

Simplement, nous vivons en permanence dans le confort et la chaleur. À tel point qu’on oublie qu’il s’agit d’un luxe récent à l’échelle de l’humanité.

D’ailleurs, à trop considérer le confort comme un dû, on finit par ne plus l’apprécier à sa juste valeur. On trouve « normal » d’avoir chaud, de manger à sa faim, d’avoir beaucoup de temps libre…

Mais non, ce n’est pas normal. Nous sommes faits pour l’état de nature, l’hostilité et la carence.

Ce n’est pas surprenant que le jeûne soit considéré, selon certaines études, comme une habitude préventive contre certains cancers.

L’organisme n’est pas habitué, au regard de l’évolution, à manger à heures fixes en quantités toujours égales. Ça le sature.

Voilà pourquoi je vous encourage, régulièrement, à vous mettre à l’épreuve.

Ajoutez un fruit ou un légume à votre repas, limitez les plaisirs coupables.

Quand vous allez d’un point A à un point B, voyez s’il est possible de le faire en courant ou d’y aller en vélo.

Quand une habitude vous semble trop confortable, essayez d’y ajouter un défi, une exigence.

« Pourquoi tu t’imposes tout ça ? »

Entre les séances de sport, les listes de livres à lire, la rédaction de ma newsletter, l’édition du magazine…

Je m’occupe énormément. J’essaie de m’imposer une discipline qui me pousse dans mes retranchements.

Souvent, on me sert la fameuse question : « Pourquoi tu t’imposes tout ça ? »

Ma réponse ne change pas. « On ne sculpte pas en caressant le marbre ».

C’est le B.A BA de l’antifragilité.

Je fais tout ça parce que je sais que la vie est dure. Parce que j’ai envie d’être à la hauteur des événements. À la hauteur de mes ambitions. Et ne rien regretter.

J’ai la chance d’être en forme, sans souci de santé, à l’aise matériellement. Je pourrais me laisser aller… Mais j’ouvrirais la porte aux complications et à la maladie.

Et surtout, je deviendrais plus faible. Moins aguerri.

Certains croient qu’on se « soumet » à la discipline. Qu’on en devient l’esclave.

Mais c’est une faute logique : la discipline n’est pas une soumission. C’est une libération.

La vraie soumission, c’est de céder aux pulsions parce qu’on n’a rien dans le ventre.

C’est tout vouloir à la fois, comme un enfant gâté, et se fâcher quand on n’obtient pas ce que l’on veut.

La valeur du travail, le sens du sacrifice… Ce ne sont pas des mots vains. Ni les reliquats d’une époque révolue.

Ce sont les moteurs de l’humanité.

Chimie naturelle et leviers artificiels

Heureusement, la discipline nous rend exactement ce qu’on lui donne.

Aller courir une heure, c’est l’assurance de passer une belle soirée, détendu et serein. Vous sécrétez des endorphines après l’effort.

Le jeûne donne de l’énergie. L’organisme se décrasse grâce au mécanisme d’autophagie. Vous nettoyez les cellules malades de votre corps. Vous mincissez. Vous êtes plus sensible à l’insuline.

La douche froide vous trempe comme de l’acier. En sortant, une fois séché, vous avez chaud. Une chaleur agréable, parce que votre organisme n’a pas eu le choix. Cette thermogénèse contribue à brûler des graisses.

Dans le même temps, votre taux de testostérone augmente, suite à l’exposition des testicules à l’eau froide. Vous êtes plus confiant.

Tout ça, c’est de la chimie naturelle. C’est votre corps qui réagit aux stimuli.

Malheureusement, ces stimuli sont concurrencés par des circuits de récompense artificiels.

Le shoot de sérotonine quand vous regardez 3 épisodes de suite de votre série préférée.

Les notifications de ces applications qui vous ont rendu accro.

La dépendance au sucre.

Le problème de ces leviers, c’est qu’ils vous ramollissent, en plus d’endommager votre santé.

Vous mangez mal et vous entretenez vos dépendances. Est-ce votre idée de la liberté ?

Parce que je vous assure : la douche froide, même quand on sait le bien qu’elle procure… ça ne devient jamais une addiction. Il faut se forcer.

En plus de cette chimie naturelle, c’est votre volonté qui travaille.

Ceux qui font et ceux qui attendent

Pour conclure, un mot sur la volonté.

Elle s’entretient au quotidien par ces petites habitudes.

J’en ai décrit quelques-unes mais bien sûr, il y en a d’autres. N’hésitez pas à me donner les vôtres en commentaire.

Cette volonté, issue du quotidien, va creuser l’écart entre ceux qui font et ceux qui attendent.

Ceux qui se laissent bercer par le pain et les jeux… Et ceux qui restent affûtés.

À votre avis, le jour où les règles du jeu vont changer, qui s’en tirera le mieux ?

Bien cordialement,

Marc

3.5 11 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
26 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Olteanu
Olteanu
3 mois il y a

Excellent!
Entraînement difficile, guerre facile!
Force et sagesse à vous tous!

Cynthia
Cynthia
5 mois il y a

Bonjour Marc, Encore un article pertinent qui rejoint tout à fait ma philosophie de vie. Je me réveille 1h avant ma famille pour méditer au calme puis faire une séance de yoga. Ainsi, quand ils se réveillent, je suis détendue et disposée. Sur le chemin du travail, j’écoute des livres audio ou conférences et avant d’aller dormir je lis (4 livres différents 15 minutes chacun) juste après avoir fait 15 minutes d’apprentissage d’une langue. J’ai aussi intégré le batchcooking, ce qui me dégage du temps en sortant du travail pour jouer avec mon fils et faire du sport. Autour de… Lire la suite »

Pierre Dercy
Pierre Dercy
5 mois il y a

Salut Marc,
Petite synthèse de ta lettre: avoir le culte de l’effort et non celui des plaisirs, éviter les dépendances de toutes sortes, cultiver sa volonté et ne pas avoir peur de souffrir un peu; avoir de l’auto-discipline, c’est une règle mais c’est aussi une forme de liberté puisqu’on ne se laisse pas aller à la facilité. Je crois qu’avec ça, on y est, pas vrai?

SUARD
SUARD
5 mois il y a

j’ai bien aimé cet article !… que de vérités !!!… faire son lit étant une excellente chose pour bien commencer la journée !!!…les bons conseils de maman !!!… se bouger ! c’est essentiel !!… depuis + 10 ans petit groupe de voisines.. 7 h 30 tous les matins .. nous marchons 1 h 30 à 2 h… par tous les temps et, depuis 3 ans nous collectons les déchets abandonnés le long des routes chemins… nous sommes en super forme !!! physiquement et moralement… grâce à cela tout simplement…

Eric JAUMOTTE
Eric JAUMOTTE
5 mois il y a

ARBEIT MACHT FREI .

Michel
Michel
5 mois il y a

Bonjour Marc,
Cet article de la guerre au quotidien m’a semblé plus que pertinent au vu de ce que nous vivons socialement, tous, et personnellement, de par mes préoccupations familiales et personnelles quant aux pièges de notre quotidien. J’ai commencé à appliquer plusieurs de ces conseils de discipline et je m’en félicite. Pour ce qui est du jeûne, est-ce recommandable avec déjà un poids corporel plutôt léger ?

Dominique Le Corronc
Dominique Le Corronc
5 mois il y a

Bjr Marc
Je valide à 100%. En lisant votre lettre je me rends compte que je suis sur la bonne voie en m’imposant cette discipline physique et mentale et celle liée au quotidien depuis déjà plusieurs semaines. Et vous savez quoi? je ne m’en porte que mieux!! Merci pour vos bons conseils!! Cordiales salutations.

Venin
Venin
5 mois il y a

Marius, la Providence vous envoie. Déjà pratiquant d’une voie spirituelle, donc muni d’une certaine discipline, vos conseils éclairants et responsabilisants me bottent le cul. L’époque regorge de loups dans des peaux d’agneau, des hypnotiseurs qui cherchent à plaire et flatter nos faiblesses. Vous, vous ne cherchez pas à plaire. Merci cher Marius. J’ai 64 ans.

Robert Moreau
Robert Moreau
5 mois il y a

Merci pour ces vérités. Sortir de sa zone de confort, à 62 ans, c’est ce que je tente de faire à mon niveau, après un cancer en cours de rémission et quelques chimios il y a 9 ans… On aère la chambre, on fait le lit, on jeûne régulièrement car le corps gère la pénurie mais pas l’excès qui est responsable de tant de maladies ! On écoute tout de même son corps afin de pallier à tout risque de blessures mais en effet, il faut le secouer afin d’en tirer de la force, de l’endurance, et un meilleur mental.… Lire la suite »

Yves
Yves
5 mois il y a

Merci Marc pour tes conseils en beton! J’ai recemment ajoute a mon protocole du soir et du matin, les exercises respiratoires de Wim Hof. Je les recommande completement!
Je suis convaincu que ca va faire une difference enorme sur mes capacites et ma sante.

Bien a toi,
Yves

Jeanne L L*******
Jeanne L L*******
5 mois il y a

Merci de vos conseils à l’exercice de la volonté, donc de l’indépendance … Fibromyalgique, je me douche en me brossant avec une brosse à chiendent aux poils durs, ce qui me permet de faire régulièrement des douches froides. Les tissus sont travaillés et les séances de kiné moins douloureuses. J’en reçois un bien-être énorme. Même chose lorsque deux fois par semaine, je vais marcher dans l’eau de mer, parce que je ne peux pas marcher beaucoup avec des chaussures. Par temps froid ou très froid, le retour est un bonheur. Si, Si c’est vrai ! J’ai 72 ans. Oser c’est… Lire la suite »

Kwasigrock Evelyne
Kwasigrock Evelyne
5 mois il y a

Bonsoir Marc
Ces petites habitudes développent la pleine conscience.
Sortir de sa zone de confort accroît notre flexibilité neuronale et améliore notre adaptabilité face aux imprévus.
En ce qui me concerne, je range au fur et à mesure pour gagner du temps.
Je pense à dire merci à la vie pour la journée qui s’offre à moi.
j’essaye de rendre service même quand c’est difficile car je serai heureuse qu’on en fasse de même pour moi, sinon, je l’offre à l’Univers car rien ne se perd.
Merci pour vos témoignages et votre accompagnement.
Amicales salutations. Evelyne.

Gérard PERGET
Gérard PERGET
5 mois il y a

Bonjour,
Excellente lettre bien trempée à l’encre de la vérité! Un détail, il n’est pas correct de dire et moins encore « en » bicyclette ou vélo… Nous ne pouvons y être dedans…
Pour ma part, mes efforts sont:
La Prière, l’ouverture aux souffrants, tendre la main aux pauvres dans la rue, leur sourire, les écouter…
Effectivement, le jeûne est excellent pour la santé et pour le moral… Le meilleur étant de deux jours avec seulement de l’eau à profusion…
Merci pour cette lettre.
Amistats Gérard

Davy
Davy
5 mois il y a

Bonjour Marc c’est une très belle lettre, je ne m’y attendais pas que vous soyez assez franche sur la vie qui est assez difficile, je suis étudiant à plein temps et et je vois bien que plus les années passent plus les temps sont dure. Comme on peut le voir aujourd’hui avec le Covid le confinement les restrictions sanitaires le couvre feu c’est une sorte de choc pour l’être humain car nous sommes pas habitué au changement rapide et radical causés par le virus c’est pour cela que vous détailler très bien la prise de conscience sur la force et… Lire la suite »

Nordine
Nordine
5 mois il y a

C’est Top..!!! Votre Vision de la Vie au Quotidien est Saine ,Claire et Valorisante..
Je partage ce mode de vie..,
Exigeant mais tellement bénénéfique,
Je découvre votre site, je dois me décider à vous suivre quotidiennement..?
Merci à vous..
Continuer ne changer rien..
A très vite..
Cordialement
Nordine..

Sandrine Daucher
Sandrine Daucher
5 mois il y a

Bonsoir, avec mon mari, nous ne nous levons pas en même temps, et encore plus, quand je travail le week-end. J’aime prendre ma douche à l’eau froide, j’aime pas trop l’eau chaude. Pour moi, le petit déjeuner est primordial, car il donne de l’énergie pour accomplir les tâches de la journée…

Venin
Venin
5 mois il y a

Moi aussi je ne peux me passer de manger le matin. Pourtant les moines ne mangeaient pas avant midi. Amicaux encouragements.
Bruno, 64 ans

Tinou
Tinou
5 mois il y a

Très bonne lettre. Donne du tonus. Affronter le quotidien avec le corps éveillé et l’esprit vif. J’ai aussi 82 ans et je suis végétalienne depuis 2001. Très important de considérer avec respect tous les animaux,notre fratrie.

Jean Hennequin
Jean Hennequin
5 mois il y a

Félicitations, Marc, je partage totalement votre point de vue. Le pire qu’il puisse arriver à un être humain, c’est de se laisser engluer dans la facilité et le confort. Toute notre société nous y invite, et rares sont ceux qui, comme vous, osent se rebiffer. Dénoncer ce mal omniprésent et lutter contre lui n’apporte pas seulement des avantages à ceux qui ont le courage de le faire, mais à l’environnement tout entier. En ces temps où on nous propose des bicyclettes électriques pour remplacer les moteurs à combustion polluants, des éolioennes pour remplacer les centrales nucléaires, des édulcorants pour remplacer… Lire la suite »

Nordine
Nordine
5 mois il y a
Reply to  Jean Hennequin

👍

Vincent
Vincent
5 mois il y a

Bonjour Marc,
Merci pour tous ces conseils !
Au sujet de la douche froide que je pratique depuis quelques mois, je suis bien d’accord : c’est à chaque fois un effort de volonté.
En revanche, avec les températures hivernales, j’ai tendance à l’écourter. Avez-vous une recommandation sur la durée minimal pour ne pas perdre ses bienfaits ?
Salutations

granier
granier
5 mois il y a

bonjour marc, bravo pour tes lettres qui devraient résonner sur les consciences….Cette discipline du corps et de l’esprit est nécessaire pour développer notre adaptation aux obstacles que la vie peut nous réserver…Comme beaucoup d’anciens militaires j’ai appris tout cela durant de ma carrière et désormais à la retraite, cette routine, difficile ou incompréhensible pour certains, me permet d’avancer dans l’age en gardant une condition physique et une envie de toujours me dépasser.Jusqu’à l’an dernier, je pratiquais encore 7 heures de sport par semaine (musculation et cardio), avec à la clef un record de france ASPTT de tractions à la barre… Lire la suite »

José
José
5 mois il y a

Bonjour Marc tellement d’accord avec ce que vous dites! Par contre si il y a d’autres petites habitudes bénéfiques cela m’intéresse à l’occasion si vous pouvez en parler. Et Bravo à Gilles ci dessous avec ses 82 ans je suis de Bayonne aussi et connais bien la région

Laplace
Laplace
5 mois il y a

Bonjour Marc, vos articles sont toujours stimulants. Merci. Santé !
Bruno

Gilles JOUSEAU
Gilles JOUSEAU
5 mois il y a

Bonjour , Oui Marc , Mes respects , je ne suis pas légionnaire , seulement un ancien de la coloniale , para 161494 , Bayonne et tout le Sud-Ouest Mai 1959, ( défilé à Paris , ce n’st le plus dur )mais la discipline je goute toujours , j’impose à mon corps qu’il subisse quelques outrages, des efforts , il y a deux ans je faisais encore 20 pompes /jours , 10 tractions, les abdos sans soucis , j’ai plongé en corse avec du légionnaire , Christian entre autre , descente de la Loire de Amboise à Tours avec des… Lire la suite »

Le maître
Le maître
5 mois il y a
Reply to  Gilles JOUSEAU

Bonjour
mon père paysan, avait cette discipline. Décédé à 95 ans Il nous a transmis ces valeurs.
A transmettre à tous les fatigués.
Cordialement.

Recevoir les 8 conseils de Marius