Confinement : mes conseils pour vous aider

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Cher lecteur,

Ça y est, c’est reparti. On reconfine.

Je ne sais pas si la « seconde vague » est là, ni si les mesures prises par notre gouvernement sont les plus indiquées.

Il y a déjà 66 millions d’experts en tout, je ne vais pas en rajouter…

Ce que je sais, c’est que le confinement est un moment particulier, difficile pour beaucoup. C’est un enjeu de santé, aussi bien physique que mentale.

C’est pourquoi j’aimerais partager avec vous quelques conseils pour le vivre au mieux, sans tomber dans l’angoisse ou la paranoïa.

L’objectif ? En faire une période d’accomplissement et d’avancées.

Même la « fermeture » du pays n’est pas une excuse pour différer l’atteinte de vos objectifs.

Gardez un rythme strict

Pendant un confinement, si vous ne faites rien, tous les jours vont se ressembler.

De longues plages de jour, de longues plages de nuit.

Si vous laissez la notion du temps disparaître, vous allez droit à la catastrophe.

Votre rythme circadien va se dérégler, vous allez dormir n’importe comment, et vos hormones vont partir en vrille.

Résultat : des états de surexcitation et des états dépressifs, des décisions irrationnelles… En clair, vous pèterez les plombs au bout de 2 semaines.

C’est pourquoi il vous faut des balises fixes, pour des questions d’énergie et de santé :

  • Levez-vous à heure fixe
  • Faites vos pauses à heures fixes
  • Mangez à heures fixes
  • Arrêtez de travailler à heure fixe
  • Couchez-vous à heure fixe (dans la mesure du possible)

Ce sont les « points cardinaux » de votre boussole de confinement.

Quelques points sur l’hygiène de vie

  • Aérez : Entre les allergènes, la pollution chimique, l’éventuel compost… si vous n’aérez pas chez vous, l’air vicié va endommager vos bronches et vous rendre plus vulnérable aux infections. Quand on passe tout son temps chez soi, il est bienvenu d’aérer au large 1 à 2 fois par jour, pendant 1h au moins.
  • Méditez : La période est stressante, mais vous pouvez devez apprendre à vous détendre. Faites de la cohérence cardiaque. Jeûnez si vous le souhaitez. Améliorez votre hygiène de vie en essayant de voir le bon côté des choses : vous êtes pour un temps éloigné de l’agitation du monde.
  • Relativisez : Nous sommes tous dans le même bateau. Ces mesures s’étendent partout en Europe. Je ne dis pas qu’il faut les tolérer, ni prendre parti du côté du gouvernement. Il y a beaucoup à redire sur la gestion de cette crise. Ce que je veux dire, c’est qu’il faut se rappeler que nous sommes tous concernés. C’est un phénomène historique, il y en aura d’autres. Une période dont on se rappellera. Puisque pour l’heure, nous n’avons pas de prise sur la politique qui est menée, mieux vaut en profiter pour faire une “retraite du monde” en se concentrant sur soi et ses proches. Restez stoïque.

Maintenez une routine physique adaptée

Pendant un confinement, les salles de musculation sont fermées. Vous n’avez plus le droit d’aller courir n’importe où. Autant dire qu’on vous empêche de faire du sport…

Et si vous ne faites rien, vous perdrez vos muscles et votre endurance. Rapidement, vous allez faire du gras.

Ça, c’est le scénario catastrophe.

Durant le premier confinement, les Français ont en moyenne pris 2,5kg.

À l’inverse, si vous en profitez pour adopter une routine musculation/cardio spécial confinement…

Vous en ressortirez plus fort et plus affûté qu’avant.

Et bonne nouvelle : je vous présente une routine de ce genre tout de suite. 

Par rapport à des séances de musculation ou à du jogging, vous aurez davantage de séances (trois ou quatre par semaine), mais elles seront plus courtes : entre 20 et 30 minutes. 

Pendant le confinement débuté en mars, voici les trois circuits que je répétais chaque semaine (mardi/jeudi/samedi) :

MARDIJEUDISAMEDI
20 pompes[1]
20 pistol squat[2]
1 minute de gainage (planche)
1 minute de gainage oblique à droite
1 minute de gainage oblique à gauche
20 pompes
20 inverted rowings[3]
1 minute de gainage (planche)
1 minute de gainage oblique à droite
1 minute de gainage oblique à gauche
20 pompes
10 pistol squat
10 inverted rowing
2 minutes de Mountain Climber[4]
1 minute de gainage sur le dos jambes tendues

Un circuit, c’est un enchaînement d’exercices sans pause : on se repose après avoir fait les pompes, les squats et le gainage – pas entre les exercices.

L’objectif : travailler votre endurance en même temps que vos muscles – et passer votre graisse au napalm.

Chacun de ces circuits peut être répété entre 2 et 5 fois selon votre niveau – avec 2 minutes de pause à la fin de chaque circuit.

Si vous avez du mal avec les termes utilisés (inverted rowingmountain climber…), vous trouverez dans les sources de cette lettre des vidéos explicatives pour ces mouvements.

Ne laissez pas votre cerveau s’encrasser

Pendant le confinement, il est important de ne pas régresser. Et pour éviter de régresser, vous avez deux options :

  • Vous améliorer dans un domaine que vous aimez et que vous connaissez
  • Développer de nouvelles compétences dans un domaine que vous ne connaissez pas / que vous n’avez jamais eu le temps d’explorer

Vous pouvez apprendre :

  • À jouer d’un instrument de musique,
  • À déchiffrer le solfège
  • À jouer au poker, aux échecs ou au jeu de go,
  • De nouvelles recettes de cuisine,
  • Une langue étrangère,

C’est aussi une bonne occasion de lire.

J’ai profité du premier confinement pour lire 2666, de Roberto Bolano, un chef d’œuvre de la littérature sud-américaine.

Voici quelques idées de lecture parmi mes livres préférés :

  • Fictions, de Jorge Luis Borges
  • Mémoires d’Hadrien, de Marguerite Yourcenar
  • Le chercheur d’or, de J.M.G Le Clézio
  • Cent ans de solitude, de Gabriel Garcia Marquez
  • Les Gommes, d’Alain Robbe-Grillet

Si vous avez des lectures à conseiller aux membres d’Apogée, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Le confinement, c’est l’occasion d’étendre votre culture et vos compétences.

Ainsi, vous n’aurez pas l’impression désagréable de stagner, de perdre du temps ou de « ne rien faire ».

Changez en profondeur !

Un dernier point pour bien vivre le confinement : plus tard, il ne faut pas que cette période vous évoque des regrets.

Alors gardez une bonne notion du temps, continuez à faire du sport, et entraînez votre esprit.

Mais surtout, essayez de vous fixer un grand but. Un objectif de vie parmi ceux qui comptent vraiment. 

Je pense par exemple à :

  • Arrêter de fumer
  • Perdre ses kilos en trop
  • Préparer une reconversion professionnelle
  • Investir son épargne dans un projet immobilier

En clair, des changements de fond qui vous feront de cette période a priori pénible un moment-clé de votre existence… Où vous aurez tiré le meilleur de vos contraintes.

Dites-moi comment je peux vous aider

Cette période est difficile pour les plus isolés.

Certains vivent mal l’enfermement.

Certains sont seuls, malades ou angoissés. 

Nous sommes plus de 30 000 sur Apogée, et je refuse de croire que nous ne puissions rien faire pour les plus touchés par ce confinement.

Si vous vivez des difficultés particulières et que vous avez besoin d’aide, laissez-moi un commentaire. Si vous avez besoin de parler aussi. 

Si vous avez besoin de conseils particuliers, n’hésitez pas.

Je suis là pour vous aider. 

Bien cordialement,

Marc

Sources :

[1] https://www.youtube.com/watch?v=IODxDxX7oi4

[2] https://www.youtube.com/watch?v=PZlLHZ4Venw

[3] https://www.youtube.com/watch?v=OYUxXMGVuuU

[4] https://www.youtube.com/watch?v=nmwgirgXLYM

3.9 8 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
17 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Samy
Samy
7 mois il y a

Salut à tous. Super article.
Suggestions de lecture : « Le guerrier Pacifique » de Dan Millman, « Votre cerveau est extraordinaire » de Fabien Olicard, « une tête bien faite » de Tony Buzan, « Les onze mois de la reussite » de Tony Robbins, « Strategies de Prospérité » de Jim Rohn.
Profitez !
A plus

ollagnier Eric
ollagnier Eric
8 mois il y a

Bonjour Marc c’est c’est la première fois de ma vie que je ressens le besoin de m’exprimer. Infirmier de59 ans victime d’un burn out il y a 4 ans,je trouve un grand réconfort dans vos lettres empreintes de mesure et compassion. Désintéressé et bienveillant soyez certain que vous apportez beaucoup à vos abonnés. Bon courage à vous et votre équipe. Cordialement Éric.

Manu
Manu
8 mois il y a

Merci pour ces conseils, pour ma part je les avais déjà appliqués lors du premier confinement, en commençant par le jour où je suis parti seul faire du vélo sur des routes calmes, pour me prendre une amende de la part d’un con de gendarme qui m’a fait la morale en venant me parler sans masque à moins de 2m pendant 10 minutes. Suite à laquelle j’ai couru tous les jours parce que je pensais que faire du vélo était interdit et eu une douleur à la cheville parce que mon corps n’était pas habitué. Je vais respecter le fait… Lire la suite »

Maria
Maria
8 mois il y a
Reply to  Manu

Salut Marc, votre commentaire est excellent, merci 😀 Je veux dire que je m’y retrouve bien, niveau de la colère comme de la pensée là dans ce que vous développez. Je vous imagine bien ce premier jour sur le vélo… Ahah.. Je propose le rire. Moi je l’ai adopté pour ce scd confinement. Il y a d’ailleurs beaucoup d’humouristes très prolifiques en ce moment. Nous nous hissons à un tel degré d’absurdité ces derniers temps qu’il faut vraiment s’énerver autant que s’exclafer. Allez bon courage à tous

Maria
Maria
8 mois il y a
Reply to  Manu

edit : Salut Manu*
Désolée, je me suis mélangée les pinceaux entre vos deux prénoms. Mais salut Marc aussi 😉 Merci pour le site, je le parcours présentement.

VIOLETTE DAGUERRE
VIOLETTE DAGUERRE
8 mois il y a

Bonjour Marc Vos propos sont chaleureux et dégagent des ondes positives. Merci beaucoup pour tous vos conseils et vos efforts louables, en plus donnés gratuitement. Alors que dans la pensée freudienne on doute de l’efficacité de ce qui est gratuit, là on constate le contraire. Je reviens à la question que vous posez: en quoi vous pouvez aider? J’ai une question ou suggestion, peu importe: sur les 30 000 sur Apogée, nous devons faire une bonne proportion de célibataires; et dans un confinement, quoiqu’on fasse pour y faire face, ce n’est pas facile de se trouver seul et de garder… Lire la suite »

FIGON
FIGON
8 mois il y a

Merci pour vos précieux conseils. C’est avec beaucoup d’intérêt que je lis vos lettres pour les appliquer.

Tanguy Dany
Tanguy Dany
8 mois il y a

Idée de lecture
Sorj CHALANDON
-mon traître
-retour à Killybergs
lire les 2……
à votre santé.

Poitou Chantal
Poitou Chantal
8 mois il y a

Merci pour ces bons conseils, qui correspondent à ma façon de vivre, rien de changer ds mon fonctionnement, levée et couchée aux heures avant confinement.
Le plus dur c’est de ne pas pouvoir rendre visite à ma famille, tous trop loin !!!
Merci encore pour cette bienveillance.

Lagraulet Hélène
Lagraulet Hélène
8 mois il y a

Merci pour ce mail parfait, correspond à tout ce que je pense et que l’on doit faire… Mais il y a un « mais »… Malgré tout mon merci est sincère et je vais très bien ce matin… ce qui n’est pas tous les matins comme celui-ci…
J’ai pris toutes ces bonnes résolutions bien avant votre mail et je vais m’y tenir… Et pas d’inquiétudes, j’ai aussi mes parades… Mais c’est dur
Bonne journée
Bien à vous
Hélène /Louise

claude cuvier
claude cuvier
8 mois il y a

les vidéos sources ne semblent pas fonctionner . Merci bcp pour vos lettres

Denis
Denis
8 mois il y a

Si la solitude vous pèse et que vous avez besoin d’être écouté n’hésitez pas à appeler SOS Amitié 24h/24 7j/7 gratuitement au 09 72 39 40 50

Dominique BALDUZZI
Dominique BALDUZZI
8 mois il y a

Bonjour Marc, merci pour votre bienveillance et le message positif de vos lettres: c’est important durant cette période!
Cordialement

Steeve
Steeve
8 mois il y a

Le confinement c’est easy in-ze-pocket si tu vis a la campagne ou en bord de mer (comme moi) mais si tu vis dans un appart (encore plus si il est petit) et que te prends dans la tronche tous les WiFis des voisins (que tu ne peux pas couper) ++ les antennes relais +++ le Linky (ou je devrai dire tous les Linky aussi de tes voisins qui rayonnent sur plsrs metres) et que deja les taux d’O2 dans l’air sont faibles (grandes villes) alors tu te diriges tout droit vers la Rea car tu vas devenir un proie facile… Lire la suite »

Jean-Philippe Hennen
Jean-Philippe Hennen
8 mois il y a

Bonjour Marc,
Un tout grand merci !
À 66 ans après des années d’essais pour me désintoxiquer du sucre, j’ai enfin réussi à me passer de sucre et chocolat après chaque repas. J’étais un vrai drogué culpabilisant.
C’est une immense victoire sur le quotidien, sur l’insignifiant mais c’est capital pour le petit moi. Car malgré le jeûne alternatif, la course hebdomadaire depuis mes 61 ans, je n’arrivais pas à décrocher. Apogée m’a porté à surpasser mes efforts, à aller au delà et concrétiser le possible !
Merci, merci, merci et bonne continuation !
Jean Philippe

Schneider
Schneider
8 mois il y a

Wow! Merci pour ces encouragements… cette façon positive et hyper solidaire de vous engager me touche tout particulièrement !
un vrai rayon de soleil pour cette journée!!
🙏 🙏 🙏 🙏

Recevoir les 8 conseils de Marius