TEST : Quel est votre morphotype ?

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Cher lecteur,

Nous ne sommes pas tous construits de la même façon.

Si chacun a ses particularités, on constate qu’il existe des archétypes morphologiques, c’est-à-dire des profils où plusieurs caractéristiques se retrouvent souvent combinées.

On parle de morphotypes.

Ces morphotypes seraient issus de l’évolution embryonnaire : au stade d’embryon, c’est la prédominance d’un certain type de cellules (endoderme, mésoderme ou ectoderme) qui détermine certaines caractéristiques qui se développeront ensuite.

Aujourd’hui, j’aimerais vous aider à identifier le vôtre en 10 questions, pour savoir quelle est votre dominante.

Quels sont les 3 morphotypes ?

Le premier type est l’ectomorphe. C’est l’archétype du « grand maigre », qu’on appelle parfois hardgainer en musculation, tant il peut être difficile pour lui de prendre en masse musculaire.

Les membres de l’ectomorphe sont longs et fins. Il a beaucoup de difficultés à prendre du muscle, mais en contrepartie il prendra difficilement du gras.

Son physique de marathonien le prédispose aux efforts d’endurance, mais la prise de muscle aura l’avantage de le sculpter plus rapidement que les autres.

Attention toutefois aux articulations, qui chez l’ectomorphe sont souvent fragiles.

L’endomorphe est quant à lui plus petit et plus rond.

Son squelette, contrairement aux idées reçues, n’est pas nécessairement plus épais que celui de l’ectomorphe. En revanche, les membres sont plus courts et ses hanches plus larges.

D’un tempérament calme, avec un métabolisme lent, l’endomorphe accumule. Il aura tendance à prendre du poids au moindre écart… mais en contrepartie, il pourra prendre du muscle assez facilement.

D’ailleurs, de nombreux bodybuilders ou strongmen professionnels sont endomorphes.

Les prédispositions de ce morphotype aux sports de force sont monstrueuses… Et s’il s’en donne les moyens, l’endomorphe pourra atteindre un niveau de force difficile à atteindre pour un autre morphotype.

Le mésomorphe, enfin, est un « bon compromis ».

Moins sec que l’ectomorphe, avec de moindres propensions à la prise de graisse que l’endomorphe, le mésomorphe se distingue aussi par un squelette plus large et un tempérament tonique.

Il est d’ailleurs fréquent chez un mésomorphe d’avoir une bonne masse musculaire sans faire de musculation.

Généralement taillé en V, parfois en H, le mésomorphe est moins sujet au « yo-yo » que les autres, ce qui le rend plus capable de prendre de la masse et de brûler du gras sans tomber dans un extrême.

Est-ce que ça existe vraiment ?

L’existence des morphotypes est un sujet de débat dans le monde du sport.

Pour ma part, je considère qu’ils sont une base d’analyse utile : connaître son morphotype permet d’identifier logiquement ses points forts et ses points faibles

Cependant, ne tombez pas dans le fanatisme : personne n’est absolument ectomorphe ou endomorphe ou mésomorphe ; nous sommes souvent une combinaison plus ou moins équilibrée de 2 types… avec des particularités qui nous rendent unique.

Toutefois, on constate que certaines caractéristiques vont souvent de pair, et les connaître nous aide à construire des entraînements adaptés.

À ceci il faut ajouter que les morphotypes dépendent aussi de votre origine ethnique : ainsi certains peuples sont tendanciellement plus endomorphes (comme les habitants des îles du Pacifique, Fidji, Samoa, etc…) et d’autres plus ecto ou mésomorphe (peuples d’Europe du Nord notamment).

Un test rapide pour vous faire votre avis

Question 1 : Comment est votre buste ?

A : Ma taille est fine, il y a peu de gras sur mon ventre.
B : J’ai des abdominaux qu’on devine. Je suis plutôt taillé en V.
C : J’ai un buste assez large et du gras sur le ventre

Question 2 : Comment est votre visage ?

A : Fin avec des joues fines voire creusées
B : Ovale avec une mâchoire carrée 
C : Doux et rond, parfois un peu joufflu

Question 3 : Comment sont vos épaules ?

A : Osseuses et courtes
B : Plutôt carrées
C : Tombantes et enrobées

Question 4 : Comment est votre métabolisme ?

A : Rapide et efficace, j’élimine vite
B : Plutôt normal, mais je n’ai pas de soucis de transit
C : Lent, j’ai tendance à stocker

Question 5 : Comment sont vos membres (bras et jambes) ?

A : Longs et fins, voire maigres, avec les muscles apparents
B : Toniques et équilibrés
C : Épais, voire lourds

Résultats et conclusion

Si vous avez une majorité de A, vous êtes plutôt ectomorphe.

Si vous avez une majorité de B, vous êtes plutôt mésomorphe.

Si vous avez une majorité de C, vous êtes plutôt endomorphe.

La probabilité la plus forte étant que vous soyez un mélange de deux types plus ou moins équilibrés.

En ce qui me concerne, je suis principalement mésomorphe, avec une tendance endomorphe, ce qui me prédispose aux sports de force, mais m’invite à faire attention à ce que je mange.

Enfin, j’aimerais attirer votre attention sur la complémentarité de ce test avec les bilans naturopathiques : il est utile de mettre en parallèle le morphotype avec le tempérament hippocratique (bilieux, sanguin, nerveux ou lymphatique), pour avoir une vue plus large sur votre santé et vos prédispositions.

Ainsi, si je garde mon exemple, mon morphotype s’accorde assez logiquement avec mon tempérament à dominante bilieuse avec quelques traits de sanguin.

Petit à petit, en croisant les outils, vous pouvez développer une vision aiguë de votre tempérament et de votre morphologie… mais n’oubliez pas de conserver votre esprit critique.

Ces outils sont des bases, ils peuvent vous donner de grandes orientations… Mais c’est à vous d’apprendre à vous connaître par l’expérience.

Dans mon prochain message, j’aimerais vous donner davantage de conseils selon votre morphotype. Dites-moi en commentaire si ça vous intéresse.

Bien cordialement,

Marc

4.1 9 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
34 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Leïla
Leïla
11 jours il y a

Bonne idée d’avoir associé les morphotypes aux tempéraments hippocratiques. Je connaissais déja cela et c’ est vrai que c’ est utile pour mieux se connaître, sur le plan métabolique et musculaire. On trouve des corrélations aussi en Ayurvéda.
Moi je suis mésomorphe et tempérament bilieux, et pitta en ayurvéda. Un bon feu digestif, métabolisme rapide, bonne récupération mais tendance à la surchauffe. Donc je mange cru l’été et c’est parfait!

Ben
Ben
22 jours il y a

On ne reçoit plus de message en ce moment ?
C’est normal

Gilles
Gilles
23 jours il y a

Bonjour Marc, Sujet très intéressant ! Les membres de l’ectomorphe sont longs et fins. Il a beaucoup de difficultés à prendre du muscle, mais en contrepartie il prendra difficilement du gras. Son physique de marathonien le prédispose aux efforts d’endurance, mais la prise de muscle aura l’avantage de le sculpter plus rapidement que les autres. Question par rapport à votre description ci dessus : Comment garder le bénéfice des entrainements sur la « sculpture » de la musculation quand on est ectomorphe ? Quelle fréquence d’entraînement respecter ? Le nombre de séries, et le nombre de répétitions ? Merci beaucoup Bonne journée Bien à vous… Lire la suite »

wilfried sattler
wilfried sattler
23 jours il y a

Tout les sujets m intéressent. Vos conseils sont précieux.

Ben
Ben
23 jours il y a

Oui cela m’intéresse

JEAN-LOUIS GALLOT
JEAN-LOUIS GALLOT
25 jours il y a

BONJOURDS VOUS AVEZ OUBLIER LA 4 EME MORPHOLOGIE LE SKIN FAT BRAS ET TORSE MAIGRE ET GROS VENTRE

Vincent
Vincent
25 jours il y a

Bonjour Marc,
Merci pour tous vos dossiers.
Si vous pensez pouvoir développer le dossier sur la morphologie, alors je suis preneur.
Merci. Sincères salutations.
Vincent

Pierre-Yves
Pierre-Yves
26 jours il y a

Très interessant!

Pierre
Pierre
26 jours il y a

Oui cela m’intéresse. Merci Marc toujours intéressant vos publications!

Mouton
Mouton
26 jours il y a

Bonjour Marc,

Cette lettre était très intéressante. Merci beaucoup.
Nous attendons avec impatience d’en savoir plus.

Cordialement

Sébastien

Pacifique
Pacifique
26 jours il y a

Bonjour cher Marc,

Je tiens à vous remercier pour cet article. Comme vous le dites, il s’agit d’une bonne base d’analyse au regard de la complexité de l’espèce humaine.

Cordialement,
Pacifique

Patrick
Patrick
27 jours il y a

Bonjour,

j’ai trouvé l’article très intéressant.
continuez à nous en dire plus.
cordialement. Patrick

Marie
Marie
27 jours il y a

Et pour la moitié de l’humanité:les femmes?

Leïla
Leïla
11 jours il y a
Reply to  Marie

C’ est pareil!

Anne-So
Anne-So
27 jours il y a

Bonjour !
Ca s’applique aux femmes ? L’article semble orienté morphologies masculines. Merci !

Leïla
Leïla
11 jours il y a
Reply to  Anne-So

Non, cela vaut pour les femmes aussi!

Julie Debeire
Julie Debeire
27 jours il y a

Et pour les femmes ?

stann
stann
27 jours il y a

Bonjour Marc,

mise à part deux erreurs (ectomorphe a la place d’endomorphe dans le deuxième type) un bon article. J’attends votre avis sur le type d’entraînement selon le morphotype, même si je me doute un peu des propositions qi serons faîtes. Cordialement. Denis

Patrick
Patrick
28 jours il y a

Bonjour. Je suis une caricature d’ectomorphe, ce qui me fait considérer les exercices de force et de musculation avec une grande prudence. Je pratique le running, sur des distances courtes (+-10km), avec en projet de passer au semi-marathon. Je me fais coacher pour cela, mais pour le côté musculaire je n’ai rien de précis alors que c’est indispensable ne serait-ce que pour équilibrer et renforcer la musculature (le haut, les abdos et lombes…).

Cecile BONIFACIO
Cecile BONIFACIO
28 jours il y a

Très bien ce premier message, et oui, pour les autres.Merci.

MICHEL VERNUS
MICHEL VERNUS
28 jours il y a

Bonjour Marc
Au paragraphe « endomorphe », il faudrait remplacer plusieurs fois le terme « ectomorphe » par « endomorphe ».
Par ailleurs un grand merci pour ce travail de vulgarisation. Vos informations distillées au goutte à goutte ont le temps de germer tout doucement … Je ne suis certes encore pas un autre homme, mais l’évolution va désormais dans le bon sens grâce à vous.
Bien cordialement.

Arnaud H
Arnaud H
28 jours il y a

Bonjour, très bon article. J’attends impatiemment la suite, par ailleurs je serai intéressé que vous poussiez un peu plus le sujet sur le croisement du morphotype et du tempérament hippocratique.
Cordialement, Arnaud

Pierre Dercy
Pierre Dercy
28 jours il y a

Salut Marc
Relis ton billet sur l’endomorphe. Une petite erreur s’est glissée dans tes explications.
Tu parles de l’endomorphe en mentionnant l’ectomorphe (2 derniers paragraphes).
Un test de tempérament, ce ne serait pas mal non plus. Pour moi, c’est 3A, 2B.
Bien à toi.

Chantal 09091954 Samuel
Chantal 09091954 Samuel
28 jours il y a

Oui ça m’intéresse
Merci

boxele
boxele
28 jours il y a

Bonjour je suis prédominance endomorphe avec du mesomorphe 3 C 2B.Je pratique la course à pieds et des trails en montagne .mes perfs sont moyens je voudrais m’améliorer.merci

Gervaise Chardon
Gervaise Chardon
28 jours il y a

Je suis endomorphe…..
Quand je suis en compagnie, je suis dynamique, mais seule je vivote…..

jeannette vincent
jeannette vincent
28 jours il y a

Bonjour je suis endomarphe = 3 C 2 B et je stock en tout

Davy
Davy
28 jours il y a

Bonjour marc ça m’intéresse vraiment d’avoir davantage des conseils suivant la morphotype, car j’ai vraiment mais vraiment du mal à prendre du poids et par ainsi du muscle et que tout cela reste assez longtemps

luc
luc
28 jours il y a

Bonjour Marc,
Pour ma part, je suis plus mésomorphe. Tout ceci est très intéressant.J’attends avec impatience votre prochain message.
Cordialement
Luc

chris
chris
28 jours il y a

La mode en ce moment est de dire que les morphotypes c’est dépassé, parce que votre masse musculaire peut varier énormément. Mais c’est faux parce que votre ossature ne changera jamais. Et qui dit ossature fine dit tendons fins, donc moins de force. une forte ossature aura des insertions tendineuses plus larges et plus de force. je suis un pur ectomorphe. tellement complexé par ma maigreur étant ado que la période de ma vie ou j’ai le plus poussé de la fonte est entre 16 et 20 ans.Je n’ai jamais dépassé 85 kilos au développé couché et un squat à… Lire la suite »

Michel
Michel
28 jours il y a

Marc, vous vous êtes planté dans la présentation du mésomorphe en citant plusieurs fois l’ectomorohe.

Marie Bourion
Marie Bourion
28 jours il y a

Bonjour Marc, j’ai beaucoup aimé votre lettre sur les morphotypes. Je suis une joyeuse combinaison des 3, aussi surprenant que ça puisse être. J’aimerais en savoir plus.

Espinat
Espinat
28 jours il y a

Merci très intéressants ces éléments de morphotypie. Tout en gardant le recul nécessaire pour bien les considérer.
on attend donc la suite avec autant d’intérêt.
bien cordialement

Ochin Jean Yves.
Ochin Jean Yves.
28 jours il y a

Bonjour et tout d abord merci pour pour tout…je suis pile dans les clous pour la case Mesomophe amitiés

Recevoir les 8 conseils de Marius