La seule résolution que je prends chaque année

Comment prendre une résolution et s’y tenir ?

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Cher lecteur,

Je vous écris ce message depuis ma retraite des Vosges du Nord, où je passe du temps en famille. 

J’espère que vous avez passé un joyeux réveillon de Noël.

À l’aube de cette nouvelle année, je voulais partager avec vous la seule résolution que je prends chaque année. 

Le problème avec les résolutions

Tous les ans, des millions de gens prennent des résolutions. 

Ils s’engagent à faire mieux cette année que la précédente. 

Je trouve le principe formidable.

Cela montre qu’ils veulent s’améliorer. Qu’ils sont conscients de ne pas tout avoir fait à la perfection, et qu’ils ont envie d’y remédier.

Seulement voilà… La plupart ne tiennent pas leurs résolutions. 

Vous connaissez sûrement des proches qui s’engagent sur une nouvelle activité pendant un mois ou deux, puis qui abandonnent.

L’année s’écoule, et fin décembre ils sont toujours au même point. 

Peut-être que vous êtes dans cette situation.

Si c’est le cas, c’est normal – et je vous explique pourquoi dans un instant. 

Tous les ans, je constate le même phénomène dans ma salle de sport. 

Début janvier, la salle est pleine à craquer. Une majorité de nouveaux inscrits.

Petit à petit, leur nombre diminue… et à la mi-février, la vague a disparu.

Passé cette période, quand je viens m’entraîner, il y a autant de monde dans ma salle que l’année précédente.

Ce sont les « résolutionnaires » qui sont partis. Seuls quelques-uns persistent au-delà de 2 mois.

Pourquoi est-ce si difficile ?

Le problème des résolutions, c’est qu’elles sont mal exprimées

La façon dont on les envisage ne permet pas de s’y tenir. 

Si vous dites « En 2021, j’aimerais me remettre au sport », ce n’est pas précis. 

Vous vous dites que vous avez le temps, alors vous procrastinez.

Vous vous rendez compte que c’est dur, que vous n’avez pas le temps, alors vous faites une pause. 

Vous n’avez pas d’objectif précis. 

C’est le premier problème, cette définition de l’objectif : que veut dire « se remettre au sport » ? 

Il faut pouvoir le quantifier et mesurer vos progrès.

Sinon, ça restera une idée abstraite, et il est difficile de se motiver avec de l’abstrait. 

Le second problème, c’est la temporalité.

Une résolution qu’on tient à l’année, c’est vertigineux. Cela implique de changer son mode de vie pour du long terme. 

Pourquoi ne pas plutôt dire :

  • En janvier, je vais courir 30 min une fois par semaine
  • En février, je vais courir 30 min deux fois par semaine
  • En mars, je vais courir 45 min deux fois par semaine

Et faire un point fin mars pour redéfinir vos objectifs trimestriels ?

C’est beaucoup plus concret, il y a une notion de durée, et vous savez comment vous y mettre.

Ce qui m’amène à ma résolution personnelle.

Chaque année, j’essaie de lire un livre de plus que l’année précédente

Vous ne le savez peut-être pas, mais j’adore lire.

Je n’ai jamais eu besoin d’en faire une résolution, jusqu’à la fin d’année 2017. 

À cette époque, entre ma famille, mon travail et mes activités sportives, j’ai constaté que je lisais de moins en moins.

Aussi, depuis 2018, je consigne chacune de mes lectures dans un tableau, assortie de quelques notes. 

En 2018, j’ai lu 26 livres. En 2019, 29. Et cette année, j’arrive à 40.

Certains font plus, bien sûr.

Mais ce n’est pas une compétition avec les autres.

C’est un défi strictement personnel

Je ne le fais pas au détriment de la qualité : je lis des livres qui m’intéressent, traitant de sujets divers, et de longueur variable.

Seulement, au bout du compte, j’ai quand même une obligation d’efficacité. J’ai un nombre de livres à lire pour l’année, et je dois définir des moyens pour y arriver. Mon tableau m’aide beaucoup, et voir les titres se succéder m’encourage à continuer.

Dans mon prochain message, je vous expliquerai pourquoi la lecture est fondamentale. 

Mais aujourd’hui, je préfère me concentrer sur autre chose : vous aider à prendre des résolutions auxquelles vous allez vous tenir, grâce à une méthodologie efficace.

Les objectifs S.M.A.R.T., vous connaissez ?

Cette méthodologie est issue du management.

C’est une façon de déterminer un objectif intelligemment et de façon réaliste. 

Voici comment elle fonctionne :

  • S pour Spécifique : que devez-vous accomplir ? Plus vous mettez de détails, plus vous serez capable de vous y préparer. Cherchez le quoi, le où et le pourquoi de votre but.
  • M pour mesurable : comment quantifier votre but ? Est-ce en devises, en kilomètres ? Comment savoir que vous progressez ? Ne vous fiez pas à votre idée, mais trouvez des métriques, des chiffres qui reflètent votre avancée.
  • A pour atteignable : le but est-il atteignable ? Seul ou à plusieurs ? Ne fixez jamais un but intermédiaire trop haut – allez-y pierre après pierre. Mais ne soyez pas non plus sous-ambitieux. Si vous voulez quelque chose que vous n’avez jamais eu, préparez-vous à faire ce que vous n’avez jamais fait.
  • R pour réaliste : êtes-vous capable en l’état d’atteindre votre but ? En avez-vous les capacités physiques, mentales et matérielles ? Si non, alors fixez-vous un autre but intermédiaire préalable, pour atteindre cette capacité.
  • T pour temps : quelle est l’échéance réaliste et optimale pour réaliser ce but ? Combien de temps par jour devez-vous y consacrer ? N’abandonnez pas à cause du temps que ça vous prendra : le temps passe de toute façon – autant être productif.

Ainsi, prenons l’exemple de la remise au sport, et faisons-en un objectif SMART :

Spécifique : je cherche à améliorer ma condition physique et à perdre du poids.

Mesurable : J’aimerais être capable de courir sans m’essouffler pendant une heure, et perdre ces 4 kilos qui me dérangent.

Atteignable : Oui, à condition de courir un certain nombre de fois par semaine (disons deux fois pour le début). Il faudra faire un point toutes les semaines pour voir si mon poids évolue, et changer la stratégie selon les résultats.

Réaliste : J’ai le temps de courir 2 fois par semaine. Il faut que je m’achète des chaussures de course, et pourquoi pas une application mobile de sport qui me permettrait de suivre ma progression. Ces achats deviennent un but intermédiaire pour pouvoir me lancer.

Temps : J’aimerais avoir perdu ces 4 kilos d’ici fin avril. Cela fait 1kg/mois en moins, ce qui me semble tenable. Je dois y consacrer 1 à 2h par semaine selon la durée de mes courses. Je dois aussi faire attention à mon alimentation.

En résumé :

  • Acheter matériel sport (chaussures, appli mobile, éventuellement montre de sport)
  • Définir les 2 plages horaires hebdomadaires pendant lesquelles je vais courir
  • Me peser toutes les semaines pour vérifier si j’évolue
  • Faire un point en avril pour vérifier l’atteinte de l’objectif
  • Mesurer ma performance en distance parcourue, vitesse moyenne, calories brûlées, utiliser les mêmes indicateurs tout au long de mon objectif pour pouvoir mesurer les progrès
  • Me lancer !

C’est extrêmement simple. Il n’y a rien de sorcier là-dedans. 

Mais si vous prenez 10 minutes en fin d’année pour quantifier et préciser votre résolution, il est très probable que vous réussissiez à la tenir.

Juste parce que vous y avez consacré un peu de réflexion, plutôt que de lancer une parole en l’air.

Vous ne devez pas prendre de résolution pour vous donner l’air motivé devant les autres.

Vous devez avoir un objectif, et préparer un plan pour l’atteindre. 

Les objectifs SMART sont une bonne façon de vous y mettre. 

Je vous souhaite une très belle et heureuse année 2021, pleine de bonheur, de santé et de réussite.

Bien cordialement,

Marc

4.5 6 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
GABRIEL Valérie
GABRIEL Valérie
2 mois il y a

Merci !!!

Eric lacombe
Eric lacombe
2 mois il y a

Bonjour
Les gens confondent motivation et discipline,la motivation(résolution)est une émotion,quand vous n’êtes pas motivé vous n’allez pas faire du sport par ex alors que la discipline envie ou pas vous y allez…
Cordialement et bonne année

Grandhenry
Grandhenry
2 mois il y a

Très belle et heureuse année 2021 également!
Samuel.

Marie-Hélène Oliete
Marie-Hélène Oliete
2 mois il y a

Merci, très intéressant.Bonne année.

Jeff
Jeff
2 mois il y a

Bonjour,
Félicitations pour le contenu et les sujets abordés dans votre lettre.
Vous dites avoir lu 40 ouvrages en 2020.
Quelles sont les sujets de vos livres ? Pouvez nous en recommander une 10aine ?
Merci et je vous souhaite le meilleur pour 2021.
Jeff

Moliner
Moliner
2 mois il y a

Bonjour
J ai bien apprécié votre lettre Ça me donne bien envie y essayer y appliquer la méthode Smart.
En attendant je vous souhaite aussi le meilleur pour 2021
Au plaisir de vous lire
Magali

Recevoir les 8 conseils de Marius