Le petit-déjeuner : pour ou contre ?

Une question plus compliquée qu’il n’y paraît


Temps de lecture estimé : 7 minutes

Dans une de mes premières lettres, je recommande le jeûne intermittent.

Il s’agit de sauter le petit-déjeuner pour rallonger la période de jeûne entre le dîner de la veille et le premier repas de la journée.

La durée optimale de jeûne intermittent serait de 16 heures par jour – mais j’y reviendrai.

Cela revient, par exemple, à dîner à 20h puis à prendre son premier repas à 12h le lendemain.

Ce conseil a BEAUCOUP fait réagir mes lecteurs.

Certains m’écrivent pour me dire qu’ils sont POUR.

Ils sautent le petit-déjeuner, et cela leur fait beaucoup de bien : moins de fatigue, perte de gras, plus d’énergie toute la journée….

D’autres m’écrivent qu’ils sont CONTRE.

Ils pensent que je ne devrais pas préconiser de jeûne intermittent.

Ils considèrent que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, et que le sauter est une erreur qui fait prendre du gras.

C’est un sujet compliqué, qui déchaîne les passions.

Dans cette lettre, nous allons dresser les arguments des deux camps pour y voir plus clair. À la fin de votre lecture, vous aurez les idées claires sur le petit-déjeuner.

RAPPEL : en nutrition, il n’y a pas de principes absolus

Entendons-nous bien : je ne suis pas un « défenseur » du jeûne intermittent. Je ne veux convertir personne.

J’en parle car c’est une habitude que je respecte, qui fonctionne sur moi, sur mes proches et sur les personnes que j’accompagne.

Toutefois, il n’y a pas de principes absolus en nutrition.

Une habitude peut très bien marcher pour quelqu’un, et ne produire aucun effet sur son voisin.


L’important est de comprendre pourquoi certaines personnes adoptent ces habitudes… et d’évaluer si elles sont adaptées à votre situation.

Nous sommes tous différents.

L’objet de cette lettre, c’est d’évaluer les avantages du jeûne intermittent, ceux d’un petit-déjeuner sain, et de vous aider à prendre la décision qui vous correspond.

Est-il dangereux de sauter le petit-déjeuner ?

C’est la première objection qu’on m’a faite : sauter le petit-déjeuner serait mauvais pour la santé, faisant le lit de l’obésité notamment.

Certaines études (reprises par tous les géants céréaliers) montrent effectivement que les gens qui sautent le petit déjeuner sont en moyenne plus gros que ceux qui le prennent.

Mais je vous propose une analogie pour vérifier si cela signifie qu’il faut absolument prendre un petit-déjeuner :

De nombreuses études montrent que les végétaliens sont moins enclins au surpoids ou aux problèmes cardiaques… mais le surpoids et les problèmes cardiaques sont-ils causés par la viande ? Rien ne l’atteste.

En revanche, le végétalisme est un choix que font des personnes généralement conscientes qu’il faut prendre soin de sa santé. On trouvera donc moins de fumeurs et plus de sportifs réguliers chez les végétaliens. Vous voyez : on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres.

Or, aucune des études sur le petit-déjeuner n’a réussi à démontrer une relation de cause à effet entre sauter le petit-déjeuner et prendre du poids.

Ce n’est qu’une corrélation, dépourvue de preuves scientifiques solides.

La raison de cette corrélation semble plutôt être un problème de régularité alimentaire.

Pensez-y un instant : ceux qui se nourrissent à la volée, grignotent, multiplient les petits-snacks… bien sûr, ils sautent le petit-déjeuner.

Mais ils ont surtout une alimentation catastrophique en général.

Si vous cherchez des preuves que sauter le petit-déjeuner est néfaste, bon courage… vous ne trouverez que des statistiques, qui peuvent être interprétées de dizaines de façons.


D’ailleurs, on pourrait utiliser d’autres études pour soutenir l’inverse :

  • Les Britanniques ont le petit-déjeuner le plus consistant d’Europe, pourtant ils sont la population la plus en surpoids d’Europe
  • Une étude de l’Université d’Alabama menée en 2014 montre que sauter le petit-déjeuner n’a aucune incidence sur la prise de poids

Désormais vous le savez : sauf contre-indication médicale, il n’y a aucun risque prouvé que vous risquiez quoi que ce soit en sautant le petit-déjeuner.

Mais la question n’est pas résolue : faut-il petit-déjeuner, ou vaut-il mieux jeûner ?

Pourquoi jeûner ?

Le jeûne intermittent modifie la façon dont vos cellules produisent de l’énergie.

En jeûnant, vos cellules épuisent les réserves de glucides, qui sont un carburant rapide à brûler. Elles se tournent donc vers les réserves de graisses de votre organisme, qu’elles convertissent en énergie – c’est la cétose.

Cette nouvelle source d’énergie vous fait perdre du gras, améliore la façon dont votre organisme gère sa glycémie, diminue l’inflammation et vous permet de mieux résister à l’oxydation.

Pour la santé cardiovasculaire, le jeûne réduit la pression artérielle, le taux de lipides dans votre sang et la fréquence cardiaque au repos.

Une étude a prouvé que les femmes qui jeûnaient perdaient autant de poids que celles qui consommaient moins de calories de façon équitablement répartie sur toute la journée, mais amélioraient leur sensibilité à l’insuline (ce qui fait baisser le risque de diabète) et perdaient davantage de graisse abdominale.

Enfin, à partir de 16h de jeûne, le corps entre en autophagie. Cela signifie que le corps nettoie vos cellules, ce qui favorise la régénération du corps dans son ensemble.

Vous l’avez compris : jeûner a des avantages.

Mais je ne souhaite pas vous convertir : petit-déjeuner aussi a des avantages. Seulement, vous ne devez pas vous y prendre n’importe comment.

Le petit-déjeuner « officiel », recommandé par le programme Nutrition Santé, est le suivant : un produit céréalier, un produit laitier, un fruit, une boisson (jus ou café/thé).

Et laissez-moi vous dire que ce n’est pas l’idéal… on est même loin du compte.

La règle d’or : un petit-déjeuner pauvre en sucres

Pour une bonne santé, il est important de maintenir une glycémie (taux de sucre dans le sang) constante pendant toute la journée.

Or, si vous démarrez la journée avec des produits sucrés (céréales, jus de fruits, tartines, confiture…), votre glycémie va littéralement exploser.

Pour contrecarrer l’hyperglycémie, votre pancréas va sécréter massivement de l’insuline.

Cette réaction massive va vous faire retomber en hypoglycémie dans l’heure et demie qui suit… et pour le contrebalancer, vous devrez reconsommer des sucres, etc.

Vous n’aurez donc pas une glycémie constante mais une glycémie en dents de scie… et cela va endommager votre organisme :

  • le pancréas s’épuise en produisant de l’insuline en masse
  • le sucre non-utilisé par les cellules s’accumule sous forme de gras
  • la glycémie en dents de scie favorise l’apparition du diabète
  • l’hypoglycémie endommage le cerveau

En plus de ça, vous entretenez une addiction au sucre qui ne cesse de grandir. Rappelons qu’en moins de 50 ans, les Européens ont quasiment quintuplé leurs apports en sucre – ce qui fait le lit des maladies de civilisation.

Vous le constatez comme moi : en faisant n’importe quoi, le petit-déjeuner peut vite devenir une bombe glycémique qui endommage vos organes.


Pourtant, avec des règles simples, le petit-déjeuner peut aussi être l’occasion de faire le plein de nutriments utiles pour bien commencer la journée.

La recette d’un petit-déjeuner de champion

La première chose à savoir est l’heure du petit-déjeuner : le moment idéal pour le prendre est entre 6 et 8h du matin.

C’est dans cette tranche horaire que votre protéase et votre lipase, les enzymes responsables de la dégradation et de l’assimilation des protéines et des lipides, sont les plus efficaces.

Or, on a vu que prendre un petit-déjeuner riche en glucides est une erreur qui vous assomme dès le matin et fait vriller votre glycémie…

La recette gagnante est donc de privilégier les protéines et les lipides au petit-déjeuner.

L’aliment idéal, c’est l’œuf à la coque, avec le blanc (riche en protéines) bien cuit, et le jaune (riche en lipides) bien coulant.

L’œuf est un aliment exceptionnel dont je parlerai plus en détail dans une prochaine lettre, et c’est au petit-déjeuner que votre corps est le mieux conditionné pour assimiler tous ses nutriments au mieux.

Vous pouvez l’accompagner de fromage riche en protéines, de blanc de dinde de bonne qualité, voire de viande séchée.

Côté lipides, en plus du jaune d’œuf, misez sur les oléagineux, noix et amandes en priorité. Elles contiennent des vitamines et minéraux dont vous avez besoin pour produire de l’énergie, notamment le magnésium.

Gardez également à l’esprit qu’1 gramme de lipides, c’est 9kcal (contre 4 pour les glucides et protéines) : vous n’aurez donc aucun mal à tenir jusqu’à midi.

En ce qui concerne les boissons, je vous recommande le thé vert, pour ses nombreuses vertus antioxydantes et tonifiantes – c’est en plus un aliment brûle-graisse reconnu. Je vous conseille d’essayer le sencha (thé japonais), de préférence bio et en vrac.

Vous pouvez aussi miser sur le jus de citron pressé, dilué dans une eau tempérée.

Verdict : essayez ce qui marche le mieux pour VOUS


Les bienfaits du jeûne sont avérés, comme ceux d’un petit-déjeuner à base de bonnes protéines et de bons lipides.

C’est la raison pour laquelle j’ai précisé, au début de ma lettre, qu’il n’y avait pas de principes absolus en nutrition.

Je suis un adepte du jeûne intermittent, mais je crois aussi aux vertus d’un petit-déjeuner sain.

Si je jeûne le matin, c’est aussi parce que cela me maintient en bonne forme physique et mentale, et que cela correspond à mon hygiène de vie.

Ne croyez pas les vendeurs de céréales quand ils vous disent que sauter le petit-déjeuner rend gros.

Ne croyez pas les vendeurs de miracles qui veulent absolument vous faire adhérer au jeûne.

Essayez ce qui vous intéresse, changez si ça ne va pas.

Mais documentez-vous, et ne laissez personne vous manipuler.

4 21 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
95 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cocardon
Cocardon
25 jours il y a

Merci pour tout ces enseignements,une question boire du café pendant le jeûne intermittent est ce conseiller ?

Lisette Thibault
Lisette Thibault
1 mois il y a

J’aime ta façon de voir et d’expliquer les vrai choses et de nous laisser la liberté de choisir. Très enrichissant pour moi de te lire

JEAN-BERNARD SALVAN
JEAN-BERNARD SALVAN
1 mois il y a

Bonjour, j’aime bien le fond, la forme et l’efficacité de votre communication. C’est voulu et très bien réalisé : c’est du bon sens « à l’ancienne »….comme si c’était parlé … par un ami 😉 Respect !

Edouard Camelot
Edouard Camelot
1 mois il y a

Merci Marc une fois de plus pour tes conseils pleins de bon sens.
Je continue le plus souvent à prendre un petit déjeuner à base de pain et de confiture le tout accompagné d’un café…bref à l’ opposé du “ bon petit déjeuner” mais il m’arrive de prendre aussi le petit déjeuner que tu préconise à la fin de ta lettre. Bref il faut que je me débarrasse de certaines habitudes.

Thomas
Thomas
1 mois il y a

Bonjour,
Le sujet semble être plus une question de jeûne plutôt que de petit-déjeuner. De ce fait, pourquoi ne pas plutôt supprimer le repas du soir, et conserver le petit-déjeuner ?
Bien cordialement,
Thomas

Dominique007
Dominique007
1 mois il y a

Merci pour cette lettre très claire comme toujours. Je prends un petit déjeuner car cela me convient, mais grâce à vos conseils je vais le modifier légèrement pour mieux l’adapter. Merci 🙂

Cott
Cott
1 mois il y a

Bonjour j ai essayé jeune intermittent jeune total
Que pensez-vous de un seul bon repas par jour et à quel moment ??

Bernard
Bernard
1 mois il y a

bonjour,
pour commencer, je suggère de faire le jeûne intermittent deux fois par semaine, en repoussant le petit déjeuner, tel que préconisé par Marc, vers 12 h 30. et de le remplacer par le déjeuner habituel. Le dîner léger sera pris sur ces 2 jours, la veille, vers 17 h 30 pour finir à 20 h.
Faire du sport cool, ces matins de jeune est aussi conseillé.
Bonne santé, dans la joie !!
Bernard (ancien entraîneur sportif)

Olivier Santé
Olivier Santé
2 mois il y a

Merci pour confirmer tout ces petits trucs. Je cours tous les jours à jeun et tout vas bien , une douche froide et le corp te remercie . Merci

Denaux. Garance
Denaux. Garance
2 mois il y a

Le jeûne intermittent c’est facile.
on a les idées claires, on est plus dynamique,plus optimiste pour soi et les autres.l’exemple est le meilleur moyen pour convaincre.
Merci

FAVRE BULLY
FAVRE BULLY
2 mois il y a

Bonjour Marc
Bravo pour ces précieuses informations. Combien de fois par semaine preconises tu le jeûne intermittent. Faut il adapter en fonction des jours off et on (séances vers 18 heures)

Blanchet
Blanchet
2 mois il y a

Depuis un an je ne prends plus de petit déjeuner et je cours 3 fois par semaine pendant une heure et demie. Je ne ressens ni faiblesse ni faim. Je mange vers 12h30. Je me sens bien et j’ai perdu 9kg des 93 que j’avais au compteur. Le jeûne me convient

Normand Heon
Normand Heon
3 mois il y a

Mon matin m. Marc. Je vous lis depuis un bon moment. Et j’aime bien ce que je lis. J’ai 61 ans adepte des arts martiaux mix. Depuis six ans. Je suis à la retraite depuis six ans. je me suis toujours entraîné d’une façon très intensive, triathlon, etc. J’ai travaillé pendant 28 années sur le quart de nuit. Pour le petit déjeuner c’et Un peu mêlant. Donc, je mangeais seulement deux fois par jours. Et ce que je peux vous assurer, ça été la période de ma vie où j’ai été le plus en forme. Où j’av Le plus d’énergie.… Lire la suite »

Ben
Ben
3 mois il y a

Bonjour ,
Moi j’ai 44ans et je fais 1m84 et je pèse 69kilos si je jeune le matin je vais perdre encore + de poids alors que je voudrais grossir un peux +.
Je voudrais prendre 5kilos.

Manuel Da Silva
Manuel Da Silva
3 mois il y a

Bonjour, je suis complètement d’accord pour le jeûne intermittent ceci dit j’alterne entre jeûne et petit déjeuner proteiner comme vous le préconiser avec un peu de sport, j’ai perdu 13 kilos en 4 mois !

Hamel
Hamel
3 mois il y a

Bonjour merci pour vos conseils je vais essayer dès aujourd’hui

LACOMBE
LACOMBE
3 mois il y a

Bonjour, 100% avec vous. 1à 2 fois /semaine je jeune le matin et en fin de matinée, je pars courir. Sinon les autres jours: oeuf coque, yaourt avec un mélange de chia, levure de bière ou germe de blé et graines germées? suivis de 3 waza beurrées et 2 bols de thé vert. J’ai 71 ans, je cours tous les 2 jours, je pratique le vtt et le Pilatte. J’aime la bonne « bouffe » et j’adore cuisiner surtout les produits du jardin. J’ai la chance de vivre au Pays Basque où la nature est belle. Je suis très intéressé par vos… Lire la suite »

Bernard
Bernard
4 mois il y a

Bonjour..je pratique le jeune intermittent depuis juillet 2020 car j’avais pris du poids (82 kgs pour 1.74)j ai 65 ans.Je suis passé à 72 kgs et retrouvé une bonne vitalité.Mon p’tit dej c est un citron pressé avec eau froide…je mange à midi et pas le soir. Ma compagne vient de commencer jeune intermittent…son poids diminue également…Nous fesons entre 1h et 3 h marche jour.Maintenant je dois me remuscler…Auriez vous conseils à me donner Merci.

Didier
Didier
4 mois il y a

42 ans , je me lève vers 6h30 , et je bois 2 café sucré.. c’est important pour moi

Domon
Domon
4 mois il y a

Bonsoir ! Voici maintenant deux ans que mon mari et moi sommes adeptes du jeûne intermittent. Nous nous en portons que mieux depuis ! Étant maintenant retraité s nous nous levons un peu plus tard d’avan Du coup le jeune de 16h est bcp plus facile à adapter à notre rythme de vie. Nous marchons rapidement quasiment tous les matins à jeun donc et ceci nous convient très bien. Nous nous sentons plus en forme qu’av, plus dynamique, avons perdu du poids surtout abdominal. Mon mari qui a fait un infarctus voici 4 ans est beaucoup plus alerte et se… Lire la suite »

Maurice Joly
Maurice Joly
4 mois il y a

Bonjour, Vous êtes de bon conseil ! Il faut le courage de se prendre en main, et la conscience que rien n’est jamais facile. Ce qui est facile n’à pas de valeur. Il faut parfois savoir se priver, déterminer ses objectifs et s’y tenir. J’ai 74 ans j’ai un passé sportif et aventureux. je fais très attention à mon alimentation, je jeûne parfois une journée entière. Je prends invariablement le matin un cocktail maison, mélange de jus de fruits et de jus de légumes (pomme, carotte, céleri, citron, gingembre, banane, kiwi) que je fais moi même. Levure de bière, huile… Lire la suite »

Armonia
Armonia
5 mois il y a

Salut
Je suis coach sportif et je jeûne le matin 1 à 2 fois par semaine. Je me sens en forme toute la journée.

Martine
Martine
5 mois il y a

personnellement j’ai choisi de « sauter » le repas du soir après une légère collation à 16h…et je m’en trouve bien

Grosjean Irène
Grosjean Irène
5 mois il y a

Très intéressant. Je suis en errance alimentaire depuis des années. J’espère arriver enfin à un équilibre. Échec à ce jour.

Jutzeler
Jutzeler
5 mois il y a

Bonjour, Je suis adepte du jeûne intermittent depuis deux ans et ceci pour plusieurs raisons qui n’ont rien à voir avec l’obésité ou la perte de poids car je n’ai pas ce problème. Peut-être que ceci est en relation avec mon style de vie et ce que je mange également. J’ai une diéte saine mais ne suit pas vegan ou autre étiquette. J’écoute mon corps et il me guide parfaitement lorsqu’il s’agit de faire mes courses. J’ai 57 ans et je pratique le sport le matin au réveil en lieu et place du petit déjeuner. Après le réveil je bois… Lire la suite »

anne
anne
5 mois il y a
Reply to  Jutzeler

Bonjour, je pratique comme vous le même « régime » et je me porte très bien ! juste un petit bémol concernant l’eau , Jean Paul CURTAY que vous devez connaitre pense qu’il vaut mieux boire des petites quantités d’eau et ce durant toute la journée. Et aussi boire de l’eau saine… vous pouvez voir ce site : https//helleau.fr belle journée à vous

Dom
Dom
5 mois il y a

Je suis avec intérêt vos différents billets.
J’ai 75 ans et j’organise mon alimentation différemment, et serais intéressé par votre réaction critique:
Depuis de nombreuses années, y compris durant ma vie professionnelle, j’ai supprimé le déjeuner de midi. Je privilégie un petit déjeuner avec thé vert, une tartine de confiture + fruits, un oeuf, jambon , fromage. Je tiens ensuite sans difficulté jusqu’à 20h pour un diner normal.
Je me porte bien, et surtout je récupère un important temps disponible en lieu et place du déjeuner de midi.
Quelle appréciation avez vous d’une telle organisation. Merci de votre réponse

benoit
benoit
5 mois il y a

Marc, Je partage vos opinions. Pendant très longtemps les gens n’avaient qu’un seul repas par jour et c’était celui du soir. Il n’y avait pas de la viande à table tous les jours ( bien au contraire) et pourtant, les hommes accomplissaient des tâches physiques quotidiennement. La théorie du petit déjeuner est arrivée lorsque les frères Kellogs ont lancé leurs céréales A l’origine du blé que les frères avaient laissé bouillir trop longtemps mais qu’ils ne pouvaient se résoudre à jeter faute d’argent. Ils avaient eu alors l’idée de l’aplatir et le faire dorer pour le rendre plus croquant. De… Lire la suite »

Claire
Claire
5 mois il y a

En médecine fonctionnelle, le petit-déjeuner protéïné (et gras) est considéré comme le principal de la journée car il permettra la synthèse de tous les neurotransmetteurs utiles durant la journée et le soir.
Par ailleurs, les repas du soir ne sont pas digérés = stagnent et fermentent dans les intestins.
Voir à ce propose la page FB du Dr Résimont (son site et ses vidéos)
Un spécialiste du jeûne intermittent : Dr Georges Mouton (site, vidéos et page FB).

Un excellent article aborde le jeûne : https://french.mercola.com/sites/articles/archive/2020/10/26/mitochondries-reseau-energetique.aspx?cid_source=frWeekly&cid_medium=email&cid_content=art1Thumb&cid=20201105Z2&mid=DM699836&rid=1003662357

Etienne
Etienne
5 mois il y a

Bonjour,

Comment conciliez-vous la pratique de la musculation et le jeûne intermittent? Après mes séances de musculation au poids du corps j’ai très faim et le lendemain je me réveille à nouveau affamé, je ne m’imagine pas pouvoir sauter le petit-déjeuner…

Merci pour vos conseils très intéressants,
Cordialement

Mathieu
Mathieu
5 mois il y a

Bonjour Marc, interessante votre démarche; vos papiers sont riches en informations pertinentes ! concernant le petit déjeuner et le jeûne, effectivement chacun fait comme il le ressent! il y a 30 à on faisait des jeunes de 30 jours… aujourd’hui la tendance est le fameux jeûne intermittent… autophagie ( un prix Nobel de médecine pour son auteur, un japonais). le principe est le même pour le sommeil; notre machine biologique est extraordinaire et n a pas encore révélé tous ses secrets pour revenir au petit déjeuner, faisons appel au bon sens: c est au début de la journée que nous… Lire la suite »

Thierry
Thierry
5 mois il y a

Merci pour vos informations claires sur le fonctionnement de notre corps. Bravo pour votre faculté à rendre les faits compréhensibles et vos propositions de stratégies logiques et attirantes. J’adore les petits déjeuners! Je viens d’effectuer un jeûne hydrique de 6 jours et ce matin je suis à j+3 de la reprise en douceur de l’alimentation. Ce que je souhaite partager, c’est que ce matin j’ai eu envie par gourmandise, de prendre un de mes petits déjeuners habituels. J’ai trouvé le goût du café finalement moins plaisant et la tartine de pain beurrée nappée d’une bonne confiture maison m’a ouvert l’appétit… Lire la suite »

marc
marc
5 mois il y a

Bonsoir Marc. Je suis nouveau sur votre groupe. J’ai lu plusieurs de vos billets et ce que vous exprimez – quel que soit le sujet abordé – m’apparait plein de bon sens. Donc merci pour ces notes qui donnent de bonnes orientations, en rappelant si besoin est de le faire, qu’on a tout dans le mains. Tiens, je vais me faire quelques pompes! A bientôt

Izy
Izy
6 mois il y a

Bonjour,
Je pratique le jeune intermittent mais je saute le dîner. En gros je mange à 17h mon dernier repas et déjeune vers 9h lendemain.Ça marche très bien pour moi, par contre il faut pas trainer le soir pour éviter d’avoir faim pour moi 22h max au lit. C’est une demarche santé donc idéalement il faut l’associer à un bon sommeil.
Bon courage à tous

Fred Perrier
Fred Perrier
6 mois il y a

Bonjour, nouveau chez Apogée mais adepte du jeune intermittent que je pratique de manière journalière depuis plus d’un an et demi avec beaucoup de succès. Je fais sauter le petit déjeuner ou parfois le souper ou parfois les deux suivant mes obligations et ma vie familiale. Je crois qu’il est important de préciser qu’un bon régime doit être accouplé à une activité physique adaptée et régulière… Le corps humain n’est pas fait pour être nourri toutes les 4, 6 ou 8 heures et a tendance à s’encrasser… Lorsqu’on jeûne un mécanisme de préservation (voir de développement grâce à l’augmentation des… Lire la suite »

Last edited 6 mois il y a by Fred Perrier
GUILLOT
GUILLOT
6 mois il y a

Bonjour Marc,
je jeûne depuis 6 mois et je ne me suis jamais sentie aussi bien. Je suis une femme j’ai 48 ans Je me suis remise à l’activité physique sérieusement et ma condition physique est presque au top.
je suis vos conseils à part peut être ceux qui augmenteraient ma testostérone…😂
Merci à vous, j’attends vos lettres avec impatience.
Katia.

fouesnant
fouesnant
6 mois il y a

Bonjour Marc
j’ai lu avec attention votre analyse sur le jeune intermittent dont j’ai essayé sur 2 jours,le lundi et mardi pendant un entrainement a faible allure sur 2h30.
effectivement la masse grasse a tendance a fondre mais je me pose quelques questions
pratiquant le cyclisme régulièrement en entrainement ou en course (jai 63ans) quel sont les bienfaits de ce jeune et comment procéder pour éviter que la masse musculaire ne soit impacter ? j’aimerai avoir votre avis
cordialement

Fatima
Fatima
6 mois il y a

Ça fait un mois que j’ai commencé le jeûne intermittent et j’ai je me sens très bien avec un peu plus d’énergies et les troubles digestifs diminuées
merci beaucoup vos partages si précieux

Roland Aurelle
Roland Aurelle
6 mois il y a

Bonjour Marc,

Merci pour votre lettre sur le jeûne
je le pratique depuis plusieurs mois et je suis ravi.
Je n’ai pas de fringale dans la matinée jusqu’au déjeuner.Je déjeune vers 13h sans aucun problème et je suis bien toute la journée.
je prenais avant un petit déjeuner comme suit : un bol de thé vert, des lipides (noix, noix du brésil, amande, graine de chia, graine de courge…) et

Daniel SAVIGNY
Daniel SAVIGNY
7 mois il y a

Bonjour Marc, et merci pour cette lettre une nouvelle fois très pertinente !
Je rejoins votre conclusion, entre le jeûne intermittent et un petit-déjeuner sain, pauvre en glucides, chacun des deux choix peut être une bonne option, on est tous différents, comme vous le rappellez !
De mon côté, je fais un mix des deux, en pratiquant le J.I 2-3 fois par semaine, et un bon petit déjeuner le reste du temps !

DROIN
DROIN
7 mois il y a

Bonjour , Ce chapitre sur le petit déjeuner m’a interpellé: 1- J’ai voulu essayer le jeune intermittent en sautant le petit déjeuner. Il me semble que l’amélioration était sensible : plus d’énergie pour la matinée, moins de somnolences, et plus de temps disponible, du coup ! Je pense que c’est un bon cadeau à faire à notre organisme ! 2- Malheureusement, en ce qui me concerne, je me suis mis à maigrir petit à petit, et çà, çà ne me convient pas du tout… j’ai donc repris mes habitudes de petit déjeuner assez copieux, et suis ravi de constater qu’on… Lire la suite »

ACV
ACV
7 mois il y a

Bonjour Marc, Pour ma part, je pense déjà que le jeûne intermittent devrait s’appliquer à des adultes ayant fini leurs trois croissances (osseuse, musculaire et nerveuse) et pas à des enfants ou adolescents en pleine croissance. Cela paraît évident mais je tenais à le préciser. Ce préliminaire étant posé, je pratique pour ma part le jeûne intermittent de manière instinctive depuis longtemps déjà car j’ai pris pour habitude d’écouter mon corps, tout simplement. Je n’ai que rarement faim le matin et attends donc le repas de midi pour manger. Je pense d’ailleurs que les gens ne savent généralement plus écouter… Lire la suite »

EKICI
EKICI
7 mois il y a

Bonjour Marc. J’ai 55ans et je suis hectomorphe (57kg pour 1.65m) et des jambes de poulet (je n’arrive pas à prendre du poids surtout dans les cuisses et en général). Je suis tout à fait d’accord des résultats « top » (+ d’énergie) pour le jeûne intermittent mais, vu mon problème (n’ayant pas de réserves de graisse), j’ai besoin de prendre de la masse en absorbant des protéines mais surtout des glucides lents que j’avais occulté à tort..
Qu’en penses-tu? Merci pour tes réponses éclairées..

CHAIZE
CHAIZE
7 mois il y a

bonjour, Georges. moi aussi je pratique régulièrement le jeûne intermittent, entre 12 et 16 H . par contre le petit déjeuner est crucial chez moi. il m’arrive donc parfois de ne prendre que ce repas. le malheur veut que c’est la gourmandise qui me remet à table, et non la faim. donc, pour arriver à jeûner sans peine et privation, je déjeûne vers 9 H, je prend mon repas (de midi) à l’heure solaire, c’est à dire pas avant 14 H en été et 13H en hiver, voir un peu plus tard 16 H et or mis de l’eau plus… Lire la suite »

Menétrey Elisabeth
Menétrey Elisabeth
7 mois il y a

Merci pour ces conseils.
Personnellement, je n’ai jamais faim le matin, au lever, ni pendant la matinée, quand bien même je travaille justement, le matin.
De ce fait, je pratique le jeûne intermittent, de 21 heures à 13 ou 14h.
J’ai beaucoup plus d’énergie de cette manière.

J’ai 58 ans et effectue un travail physique.
Bonne suite à tous.
Elisabeth

corvino
corvino
7 mois il y a

je pratique le jeûne intermittent, mais de façon différente:petit déjeuner « salé » à 7h30 après une marche sportive d’1h 30, déjeuner à 12h puis jeûne jusqu’au lendemain.Cela me permet de retrouver mon poids de forme en 15 jours!!j’ai 66 ans.

Abdi
Abdi
7 mois il y a

Bonjour Marc,
Merci pour ces éclaircissements avec des preuves d’études. Il serait bon de donner les références de ces études pour ce qui veulent approfondir avec les chiffres.
Par ailleurs, que pensez-vous de sauter le petit déjeuner pour les personnes qui souffrent de grastite ou d’ulcère surtout chronique?

DEMONTIS Claudie
DEMONTIS Claudie
7 mois il y a

Bonjour Marc

je m’appelle Claudie je lis avec intérêt toutes vos lettres. Je pense que le jeune peut participer à combattre l’inflammation et toutes les conséquences qu’elle engendre sur la constitution de l’os et ses pathologies dont je suis impactée.
Je continue à creuser sur ce sujet et à appliquer.
Merci

Jean Hennequin
Jean Hennequin
7 mois il y a

Un grand merci pour cette très saine remise en cause des statistiques, qui, sous un couvert scientifique, sont souvent utilisées de façon à ce qu’elles profitent à celui qui les brandit!

Pierre Dercy
Pierre Dercy
7 mois il y a

Bonjour, Je prends un petit déjeuner très léger au lever: une tranche de pain avec beurre et confiture ou fromage blanc + café sans sucre. Comme c’est plutôt léger et que je ne mange plus rien avant 14h00 ou plus tard, ça me semble un bon compromis entre le jeûne et le petit déjeuner. Mais c’est un choix personnel évidemment. Je sais que le sucre est un poison pour l’organisme mais je n’ai pas renoncé totalement à consommer des produits sucrés. Comme je vous l’ai dit l’autre fois, je reste néanmoins invariablement mince. Cela tient sans doute au fait que… Lire la suite »

Monique MOREAU
Monique MOREAU
7 mois il y a

Bonjour à vous,
Je suis complètement de votre avis dans les conseils que vous donnez sur ces façons de s’alimenter, le souci étant de réduire la quantité et la qualité des glucides absorbés sur la journée.
J’ai pu constaté qu’en restant sur des repas plus riches en végétaux et très variés, la satiété est appréciable et les capacités énergétiques restent normales. Cela redonne la forme! Le problème est de toute évidence l’addiction aux sucreries,récurrente lorsqu’on est en société ou qu’on a besoin de réconfort …

Recevoir les 8 conseils de Marius